Are you the publisher? Claim or contact us about this channel


Embed this content in your HTML

Search

Report adult content:

click to rate:

Account: (login)

More Channels


Showcase


Channel Catalog


older | 1 | .... | 6 | 7 | (Page 8) | 9 | 10 | .... | 123 | newer

    0 0
  • 03/22/13--04:13: Présentation
  • [résidence / littérature / manifeste]
    2013-2014

    Degré 48(Latitude exacte d'Aubervilliers: 48°54')  : en référence au "degré 41" créé par le poète Iliazd, nom évoquant la latitude de Tbilissi, sa ville d'origine où sera créée cette revue futuriste souvent rapprochée de l'esprit Dada, compilation de nombreux manifestes et déclarations d'intentions.

    Speak Corner

    S'il n'y a pas encore eu de lieu spécifique pour promouvoir l'exercice du manifeste d'art, du manifeste littéraire ou autre du même genre, disons que Degré 48 se porte candidat. Le manifeste est ordinairement un lieu en soi. Il se publie, se proclame, dans les colonnes d'un journal, dans un café, sur des tracts. Le manifeste est le lieu d’un discours et d’une pratique performative. Il est, par définition, inattendu, on ne va pas à sa rencontre, c'est lui qui surgit au détour d'une publication. Sauf si nous proclamons, en son nom précisément, sa toute nouvelle fonctionnalité, celle de produire des rencontres. Donnons-lui un nouveau système d'exploitation où le réinitialiser, lui redonner sa fraîcheur, une plateforme qui deviendrait autant sa tribune et son tremplin que sa base de données. Degré 48 se propose d'intensifier la pratique didactique, mais très libre, de l'écriture à coups d'articles péremptoires, article 1, article 2, article 3, d'affirmations contestables parce que parfois provocatrices, de coups de balais hâtifs et de semonces. Le résultat est souvent succinct, car plus efficace ainsi et aisé à retenir, parfois plus documenté, disons mieux argumenté qu'on ne le croit, en tous cas toujours étonnant et excessif. Une dizaine de soirées sur une année, chaque soirée-manifeste présentant oralement ou à l'aide de diverses approches et techniques performatives un, deux ou trois manifestes commandés à des artistes, écrivains, essayistes, groupes.

    Le collectif de graphistes g-u-i déploiera un projet d’édition et de publication qui prend forme à chaque soirée-manifestece. Ces publications ont pour vocation de relayer les manifestes sous la formes de tracts et autre objets d’édition et d’être diffusés dans l’espace public.

    Avec (entre autres): Stéphane Bérard, Valentina Traianova, Fabrice Reymond, A Constructed World, Antoine Dufeu, Kristina Solo-moukha, Mathieu Briand, Laure Limongi, Bertrand Belin, Medhi Brit, Fabien Vallos, Patrick Corillon, David Guez, Olivier Bosson, Yoann Thommerel, Christophe Fiat, Ludovic Sauvage, Nicolas Tilly et Delphine Deval...

    ---------------

    + dates +
    26 avril, 24 mai, 28 juin, 6 juillet, 13 septembre, 18 octobre, 15 novembre, 13 décembre 2013

    ---------------

    Photographie: “John Webster, master orator, at his best at Speakers’ Corner,  Sydney (1964)” Crédit: R. Skobe


    0 0
  • 06/05/13--09:41: Présentation
  •  

    [residency]
    2013 - 2014

    “If your private space were made public for a day, what type of experiences would you like to share with people? If we could imagine public space as a place where the public is free to create situations and relationships independent of those imposed by institutions and private companies – would we realize that the ultimate public space is in fact the one that we consider private? Could we then imagine the private living room as a place where a group of people could meet to create their own logic, their own ethics, without it becoming a commodity that would serve someone else’s interest?” These are the questions that, along with the dialog about the relationships between the Economy, Friendship and Public, will be the stepping off point for a series of events held in people’s homes, in their living rooms, all in Aubervilliers.

    Living Room can be seen as a sitcom with no narrative thread and no television, a series of fictions, designed to draw, step by step, the portrait of a neighbourhood, in the shape of public events in private homes in Aubervilliers. Instead of turning on the television, a small group of people brought together because they are neighbours (or not), will visit each other to follow the episodes in this series. Every chapter is the subject of a performance given live, without characters, with no roles to play, no storyline to follow. Yet, as these different elements take shape, a complex web linking the people taking part in the project and the places where the episodes take place is revealed. These underground relationships are made visible because of what it means to be neighbours and the specificity of the common areas shared. Although these relationships are engaged in every day, they reveal themselves here because we are given the opportunity to experience them, to look at them from an intimate angle – from the private side, living rooms through which individual narratives take shape. Adva Zakai takes this as the base on which to construct specific exchanges and develop singular forms of performance and visibility with each and every person who welcomes her into their home. It is of course not about taking what these residents put at the artist’s disposal to develop an artistic format, but rather involving each of them in the heart of the process and the construction of form. Every resident of these Living Rooms will in some way be a co-curator for what will take shape through cooperation with the artist. The notion of curating here becomes the driver of the experience and a reflection on the way we share, somewhere between a personal story and a relationship with the public, a reflection on the form that each person can decide to reveal or keep to themselves.

    Adva Zakai will invite artists Anna Rispoli and Maki Suzuki to collaborate with her. The project will be carried out over the course of a year. The series of episodes will be visible for one or two weeks.

    ---------------

    With the support of Arcadi


    0 0

    13. Juin 2013 - 20:00» 22:00

    [film / présentation]
    06-13-2013
    8pm

    At Ciné 104, as part of the Côté court festival

    The Côté court festival has given Romana Schmalisch carte blanche this year. The artist will present “Cinema has no homeland” with films by Art Laboratory Yerevan, Eléonore de Montesquiou, Robert Schlicht/Romana Schmalisch and archives from the film collection of the French Communist Party (PCF); she developed this scheduling in parallel to her project currently at Les Laboratoires.

    Preliminaries
    Preliminaries (DR)

    “A historical witness, cinema reflects historical moments, conflicts, changes that affect society and, at the same time, its own historicity. The films in this program provide so many different views of the Soviet Union and Russia, its structures, conflicts and turning points in its history – viewpoints from outside this country looking in. They touch on historic times but through that also provide an individual and current point of view. As producers of this historiography, the directors take a position on political events and actively contribute to the writing of history from their own perspective. The schedule brings together films dealing with different periods and traces what ties exist between the 1930s and today, providing a contemporary rereading of the past. The medium of film overcomes distance, nationality and time and these films layer projections of different models for society, analysing and shedding light on current political conditions.”

    Politicizing the toasts - Art Laboratory Yerevan, 2012 - 03 min.
    Artlab’s video performances are allegories in which members of the group talk about politics, make toasts or recite poems for ironic effect.
     
    Politicizing the toasts 2 - Art Laboratory Yerevan, 2012 - 02 min.
    Discussion about the opening of the “Putin club”.

    Politicizing poetry - Art Laboratory Yerevan, 2012 - 02 min.
    A video performance that uses poetry alone to talk about contemporary social and political problems.

    Gazette - Eléonore de Montesquiou, 2009 - 04 min.
    Dora Grafova, nearly 80 years old, recalls the many magazines she subscribed to during the Soviet period. The 17 monthly publications she received covered a range of subjects, from potatoes to women and technical progress.
     
    Remember - Eléonore de Montesquiou, 2011 - 10 min.
    19 January 2010 marked the first anniversary of the murders of Stanislav Mareklov and Anastassia Babourovain the middle of Moscow. A march was organised to commemorate the antifascist activists who defended human rights. It was painfully cold, we were rigidly kept in line by the army and our march dispersed quickly but it was a victory! For the first time, the roads of Moscow did not belong to the extreme right.
     
    L'Exposition internationale des Arts et Techniques - Anonymous, 1937 - 21 min.
    This film, a (tourist and ideological) presentation of the 1937 Paris Expo, carefully describes the many national pavilions and paints a picture of the pre-war international situation from the point of view of the French Communist Party. The extensive coverage of the Soviet pavilion was a pretext to sing the praises of the Soviet government and pay homage to its leaders. “Whoever is against the USSR is for the War […] Whoever is against the USSR is against human progress.”
     
    Preliminaries - Robert Schlicht , Romana Schmalisch, 2011 - 48 min.
    The film follows the history of the statue “Worker and Kolkhoz Woman” by Vera Mukhina. Originally designed for the 1937 Expo in Paris where it was erected facing the German pavilion, it was later brought to Moscow and became the emblem of Mosfilm, the largest film company in the Soviet Union.

    +++
    Mathilde Villeneuve, co-directrice des Laboratoires d'Aubervilliers, et Charlène Dinhut, coordinatrice des projets, participeront le 13 juin (15h30) à une table ronde de la journée professionnelle organisée lors du Festival Coté court. Plus d'informations ici.


    0 0

    [dispositif / édition / manifeste]

    Au cours des dix ouvertures du projet Degré 48, le collectif de graphistes g.u.i. met en forme la trentaine de manifestes qui s'activeront sur une année.
    C'est un témoignage. Une forme de documentation.

    Il y a une première couche. C'est un agglomérat. Ce sont les résidus des manifestes historiques, de leurs formes de diffusion par la vue ; textes et images, imprimées ou numériques. Ce sont par exemple: Manifeste du Futurisme - 1909, Manifeste Dada - 1918, Manifeste De Stijl - 1918, Manifeste du surréalisme, 1924, Base de la peinture concrète - 1930, Manifeste contre rien pour l'exposition internationale de rien - 1960, Déclaration constitutive du Nouveau Réalisme - 1960, Manifeste Fluxus - 1961, First Things First - 1964, Manifeste du hacker - 1986, the Riot Grrrl Manifesto - 1991, Repair Manifesto - 2004, Neen Manifesto - 2006, Free Font Manifesto - 2006, Manifeste du Musée de la danse - 2009, Incomplete Manifesto for Change - 2011... Tous rediffusés, dédoublés, multipliés sur le net. Nous en prenons la trace, nous accumulons leur structure visuelle, les grilles dont elles sont faites, les tracés et blocs qui les composent. C'est une première impression, toujours la même.
    Puis il y a une seconde couche, une seconde impression. C'est un texte. C'est manifeste. Ça joue de ces lettres glanées, de leurs confrontations hasardeuses. Nous les rassemblons en une typographie, c'est le 48 Doux. Puis de leurs empilements violents jusqu'à retrouver un corps dur, un corps commun, un squelette direct et bancal. C'est le 48 Dur.
    Enfin il y a une troisième couche. Elle marque la manifestation, elle prend note du temps public, de ce qui se passe, de ce qui s'énonce, dans la durée de l'activation. Ce troisième passage est pluriel. Cette couche se transforme sans cesse, chaque passage est différent. Pour cette dernière, un dispositif se teste et s'invente, à plusieurs, à beaucoup. Nous recevons aussi des informations de spectateurs. Un dispositif pour la réaction chaude à ce qui se passe.

    Une table de montage, toujours en construction, photographiée et imprimée toutes les 20 secondes (26 avril 2013)
    Une table de montage, toujours en construction, photographiée et imprimée toutes les 20 secondes (26 avril 2013)

    Un espace de dessin partagé et manipulé, importé et imprimé toutes les 15 secondes (24 mai 2013)
    Un espace de dessin partagé et manipulé, importé et imprimé toutes les 15 secondes (24 mai 2013)

    La suite reste à construire.

    ---------------

    g.u.i. est un collectif de designers pour l'édition, l'image et l'intéraction créé en 2006 qui rassemble aujourd'hui Bachir Soussi Chiadmi, Nicolas Couturier, Julien Gargot, Angeline Ostinelli et Benoît Verjat. Basé à Paris, Strasbourg et Rotterdam, le collectif collabore avec des institutions culturelles et publiques, des groupes de travail et des artistes, principalement dans les champs de l'art contemporain et de la performance. Ses recherches concernent l'organisation, la mise en forme et l'accès à des collections de documents, la conception d'outils pour l'édition et la documentation collective, ainsi que la mise en place de systèmes centrés sur les utilisateurs. Pour cela, il enseigne, conçoit des structures de projet et des dispositifs, dessine des identités et des typographies,  développe des interfaces numériques, fabrique des images, des livres et des mises en espace. Dans un soucis de transmission et d'expérimentation, le collectif intervient dans les écoles des Beaux-Arts, des Arts Décoratifs, d'Arts Appliqués et Universités de Rennes, Nancy, Cergy, Nantes, Paris et Strasbourg.



    0 0

    28. Juin 2013 - 20:00» 22:00

    [litterature / conversation / concert]   
    friday 28th jun, 8pm

    Manifesto #3: Bertrand Belin, Nicolas Tilly et Stéphane Bérard

    technologie MotionScan par l'entreprise Depth Analysis

     

    Bertrand Belin – Glose d'été sur le manifeste mou ("Summer Gloss on the flabby manifesto"). Composer, singer and musician Bertrand Belin invents and explores the concept of the Flabby Manifesto ("manifeste mou"). “The Manifesto has only a distant relationship with the caress of a verse of courtly poetry. It is not the warm wind that the August dusk gently releases among the oats before settling into a fragrant night. The manifesto, in the moment it is pronounced, comes to the minds present with the same tact as a steel cable lying across the top of a mousse. The manifesto, emptied of the imperious need that gave birth to it – in short a solemn inner call to do and to say something new, to act, think, tread in a new way – a manifesto with no imperatives, with no higher goals, will hold up about as long as a pound of lard forgotten in the sun. Everyone knows that this exercise created around the concept of the manifesto cannot be confused in any way with the announcement of a real manifesto which falls with its author’s voice like a natural disaster on the society of men. The manifesto can have no hope of an “after” that is perfectly in line with its recommendations, which due to their radical nature divide more than they gather together, yet it is necessary for the creation of a “before”.

    Nicolas Tilly – Devant l'appareil enregistreur("In front of the recording machine"). “On 1 March 2010 a Sydney-based business, Depth Analysis, announced the introduction of MotionScan, a revolutionary new system that would forever change high definition 3D motion capture technology and actors’ performance in the gaming and cinema industries. The look of video games since their beginning – a two or three dimensional space visible on the screen – took a decidedly different turn with the announcement made by the Australian company. This press release, used as the raw material for the writing, will be first examined as a technology manifesto declaring to anyone who will have it that the future of video games will develop around amazing facial architecture. Actors reproduce the entirety of human features in front of the tool designed by Depth Analysis, a recording machine, under the watchful eye of Mona Lisa. Video games now include the face as a potential building block, from gags to a reprogrammed human psyche. This event will begin with a video, then will continue with a reading (or manifesto conversation) that will address the concept of facial architecture, positing that video games can generate forms of writing, part technological manifesto, part artistic process” (Nicolas Tilly)

    Stéphane Bérard - Live At Aubervilliers. Live at Aubervilliers is a psychological-pedagogical tool to raise awareness among the public about innovative sound forms. The approximate power – strength of the law of genres is here made explicit – used in situ will be unveiled as a tool to radicalise musical ambiance struggles. To make the new, 6th Aesthetic Republic possible, if the context is even favourable, plucked strings, song and rhythm section with France Valliccioni, Cécile Noguès and Stéphane Bérard will endeavour to do just that for the better part of the evening. Sometimes it only takes a single spark to set off the most beautiful revolutions. Live at Aubervilliers is decidedly in the service of the aesthetic revolution currently underway and will add more and more appearances / conditions for instituting grace, for newfound joy. Live at Aubervilliers stands as the infinite fruit in the face of the worm Live at Pompeii by Pink Floyd who slowed their sound down so much with long, swaying, travelling shots that the public became too impure for it. Dear viewers, hold on just a little longer! It is coming to meet you, just as you are coming to meet it, the Anti-flonflon! Live at Aubervilliers will not negotiate, no need to come whining to virtuosos. You’ll really have to pull your socks up! Auditory lazing about was for the bourgeoisie. A new Marseillaise, coming to your ears now.

    ---------------
    + date
    friday june 28th, 8pm
    + free entrance on reservation
    at reservation@leslaboratoires.org / 0033 153 561 590
    ---------------
    Project realized with the support of the Direction régionale des affaires culturelles d'Ile-de-France - aide individuelle à la création 2012
    ---------------
    Image: MotionScan technology by Depth Analysis


    0 0

    19. Juin 2013 - 14:00» 19:00

    [atelier participatif]

    mercredi 19 juin 2013, 14h-19h
    > atelier compost

    Venez apprendre à faire et utiliser du compost, avec le Maitre composteur de Plaine Commune. Le jardin de la Semeuse "version 2" prend vie ce printemps! Plusieurs fois par mois, les mercredis et le samedis, l'équipe des Laboratoires et les jardiniers du quartier vous accueillent à la Semeuse: jardinage collectif, troc de graines, ateliers ou activités pratiques liées au jardin et à l'espace pour petits et grands,…

    Prochaine date: 29 juin

    jardinage ouvert

    D'autre part, vous pouvez, en plus des dates d'ateliers ou d'évènements, venir profiter du jardin dans le cadre des horaires d'ouverture des Laboratoires d'Aubervilliers (en semaine de 8h à 21h, le samedi de 10h à 16h). Ce jardin se veut ouvert et collaboratif, vous pouvez vous y impliquer de multiples manières:

    PROFITER DU LIEU ET D’OUTILS
    - utiliser la serre pour vos semis ou mettre vos plantes à l’abri
    - ramener votre compost dans le bac à compost
    - emprunter des outils de jardinage à main ou électriques
    - profiter de l’espace, le temps d’un pique nique, d’un goûter, d’une réunion de plein air...

    VOUS INVESTIR PLUS DURABLEMENT
    - prendre part au jardinage collectif: entretien du jardin, plantations de pleine terre, ...
    - investir un bac de plantations pour y cultiver vos tomates, vos herbes aromatiques, vos fleurs ou ce que vous voulez
    - proposer des idées: d’évolution du jardin, de partenariats, d’ateliers, d’activités, de plantations, d’actions dans l’espace public, de débats, etc...et même les mettre en place!

    PARTICIPER PONCTUELLEMENT
    - venir aux journées portes ouvertes du jardin (2-3 fois par mois)
    - participer aux ateliers pour adultes et/ou pour enfants (initiation au compostage, fabrication de nichoirs à oiseaux ou de maisons à insectes, semis, jardinage, bricolage, arts plastiques,...)
    - vous joindre aux rencontres de la Semeuse, une fois par mois une soirée de discussions (projection, débat, conférence,...) autour d’une thématique liée au jardinage urbain (écologie, politique, paysage, cadre de vie urbain, ...)

    ---------------

    + date
    mercedi 19 juin 2013, 14h-19h
    + renseignements, inscriptions
    lasemeuse.aubervilliers@gmail.com / 06 95 85 01 61
    + prochaine date
    samedi 29 juin 2013

    ---------------
     Photo: inauguration du nouveau jardin, le 14 avril 2013


    0 0

    29. Juin 2013 - 14:00» 19:00

    [atelier participatif]

    samedi 29 juin 2013, 14h-19h
    > journée jardinage (semis, plantations, arrosage...)

    Le jardin de la Semeuse "version 2" prend vie cet été! Plusieurs fois par mois, les mercredis et le samedis, l'équipe des Laboratoires et les jardiniers du quartier vous accueillent à la Semeuse: jardinage collectif, troc de graines, ateliers ou activités pratiques liées au jardin et à l'espace pour petits et grands,…

    jardinage ouvert

    D'autre part, vous pouvez, en plus des dates d'ateliers ou d'évènements, venir profiter du jardin dans le cadre des horaires d'ouverture des Laboratoires d'Aubervilliers (en semaine de 8h à 21h, le samedi de 10h à 16h). Ce jardin se veut ouvert et collaboratif, vous pouvez vous y impliquer de multiples manières:

    PROFITER DU LIEU ET D’OUTILS
    - utiliser la serre pour vos semis ou mettre vos plantes à l’abri
    - ramener votre compost dans le bac à compost
    - emprunter des outils de jardinage à main ou électriques
    - profiter de l’espace, le temps d’un pique nique, d’un goûter, d’une réunion de plein air...

    VOUS INVESTIR PLUS DURABLEMENT
    - prendre part au jardinage collectif: entretien du jardin, plantations de pleine terre, ...
    - investir un bac de plantations pour y cultiver vos tomates, vos herbes aromatiques, vos fleurs ou ce que vous voulez
    - proposer des idées: d’évolution du jardin, de partenariats, d’ateliers, d’activités, de plantations, d’actions dans l’espace public, de débats, etc...et même les mettre en place!

    PARTICIPER PONCTUELLEMENT
    - venir aux journées portes ouvertes du jardin (2-3 fois par mois)
    - participer aux ateliers pour adultes et/ou pour enfants (initiation au compostage, fabrication de nichoirs à oiseaux ou de maisons à insectes, semis, jardinage, bricolage, arts plastiques,...)
    - vous joindre aux rencontres de la Semeuse, une fois par mois une soirée de discussions (projection, débat, conférence,...) autour d’une thématique liée au jardinage urbain (écologie, politique, paysage, cadre de vie urbain, ...)

    ---------------

    + date
    samedi 29 juin 2013, 14h-19h
    + renseignements, inscriptions
    lasemeuse.aubervilliers@gmail.com / 06 95 85 01 61

    ---------------

    Photo: inauguration du nouveau jardin, le 14 avril 2013


    0 0

    25. Mai 2013 - 14:00» 19:00

    samedi 25 mai 2013, 14h-19h
    > fabrication de bombes de graines et balade pour les semer dans le quartier

    Le jardin de la Semeuse "version 2" prend vie ce printemps! Plusieurs fois par mois, les mercredis et le samedis, l'équipe des Laboratoires et les jardiniers du quartier vous accueillent à la Semeuse: jardinage collectif, troc de graines, ateliers ou activités pratiques liées au jardin et à l'espace pour petits et grands,…

    Prochaines dates: 29 mai, 8 juin, 19 juin, 29 juin

    jardinage ouvert

    D'autre part, vous pouvez, en plus des dates d'ateliers ou d'évènements, venir profiter du jardin dans le cadre des horaires d'ouverture des Laboratoires d'Aubervilliers (en semaine de 8h à 21h, le samedi de 10h à 16h). Ce jardin se veut ouvert et collaboratif, vous pouvez vous y impliquer de multiples manières:

    PROFITER DU LIEU ET D’OUTILS
    - utiliser la serre pour vos semis ou mettre vos plantes à l’abri
    - ramener votre compost dans le bac à compost
    - emprunter des outils de jardinage à main ou électriques
    - profiter de l’espace, le temps d’un pique nique, d’un goûter, d’une réunion de plein air...

    VOUS INVESTIR PLUS DURABLEMENT
    - prendre part au jardinage collectif: entretien du jardin, plantations de pleine terre, ...
    - investir un bac de plantations pour y cultiver vos tomates, vos herbes aromatiques, vos fleurs ou ce que vous voulez
    - proposer des idées: d’évolution du jardin, de partenariats, d’ateliers, d’activités, de plantations, d’actions dans l’espace public, de débats, etc...et même les mettre en place!

    PARTICIPER PONCTUELLEMENT
    - venir aux journées portes ouvertes du jardin (2-3 fois par mois)
    - participer aux ateliers pour adultes et/ou pour enfants (initiation au compostage, fabrication de nichoirs à oiseaux ou de maisons à insectes, semis, jardinage, bricolage, arts plastiques,...)
    - vous joindre aux rencontres de la Semeuse, une fois par mois une soirée de discussions (projection, débat, conférence,...) autour d’une thématique liée au jardinage urbain (écologie, politique, paysage, cadre de vie urbain, ...)

    ---------------

    + date
    samedi 25 mai 2013, 14h-19h
    + renseignements, inscriptions
    lasemeuse.aubervilliers@gmail.com / 06 95 85 01 61
    + pochaines dates
    29 mai, 8 juin, 19 juin, 29 juin 2013

    ---------------

    Photo: inauguration du nouveau jardin, le 14 avril 2013


    0 0

    8. Juin 2013 - 14:00» 19:00

    samedi 8 juin 2013, 14h-19h
    > atelier d’arts plastiques au jardin

    Le jardin de la Semeuse "version 2" prend vie ce printemps! Plusieurs fois par mois, les mercredis et le samedis, l'équipe des Laboratoires et les jardiniers du quartier vous accueillent à la Semeuse: jardinage collectif, troc de graines, ateliers ou activités pratiques liées au jardin et à l'espace pour petits et grands,…

    Prochaines dates: 19 et 29 juin, 3, 10, 13 et 17 juillet

    jardinage ouvert

    D'autre part, vous pouvez, en plus des dates d'ateliers ou d'évènements, venir profiter du jardin dans le cadre des horaires d'ouverture des Laboratoires d'Aubervilliers (en semaine de 8h à 21h, le samedi de 10h à 16h). Ce jardin se veut ouvert et collaboratif, vous pouvez vous y impliquer de multiples manières:

    PROFITER DU LIEU ET D’OUTILS
    - utiliser la serre pour vos semis ou mettre vos plantes à l’abri
    - ramener votre compost dans le bac à compost
    - emprunter des outils de jardinage à main ou électriques
    - profiter de l’espace, le temps d’un pique nique, d’un goûter, d’une réunion de plein air...

    VOUS INVESTIR PLUS DURABLEMENT
    - prendre part au jardinage collectif: entretien du jardin, plantations de pleine terre, ...
    - investir un bac de plantations pour y cultiver vos tomates, vos herbes aromatiques, vos fleurs ou ce que vous voulez
    - proposer des idées: d’évolution du jardin, de partenariats, d’ateliers, d’activités, de plantations, d’actions dans l’espace public, de débats, etc...et même les mettre en place!

    PARTICIPER PONCTUELLEMENT
    - venir aux journées portes ouvertes du jardin (2-3 fois par mois)
    - participer aux ateliers pour adultes et/ou pour enfants (initiation au compostage, fabrication de nichoirs à oiseaux ou de maisons à insectes, semis, jardinage, bricolage, arts plastiques,...)
    - vous joindre aux rencontres de la Semeuse, une fois par mois une soirée de discussions (projection, débat, conférence,...) autour d’une thématique liée au jardinage urbain (écologie, politique, paysage, cadre de vie urbain, ...)

    ---------------

    + date
    samedi 8 juin 2013, 14h-19h
    + renseignements, inscriptions
    lasemeuse.aubervilliers@gmail.com / 06 95 85 01 61
    + pochaines dates
    19 juin, 29 juin 2013

    ---------------

    Photo: inauguration du nouveau jardin, le 14 avril 2013


    0 0

    3. Juillet 2013 - 14:00» 19:00

    [atelier participatif]

    mercredi 3 juillet 2013, 14h-19h
    > jardinage et fabrication de lanternes

    Jardinage (semis, plantations, arrosage...) et fabrication de lanternes avec les Frères Pousières. Le jardin de la Semeuse "version 2" prend vie cet été! Plusieurs fois par mois, les mercredis et le samedis, l'équipe des Laboratoires et les jardiniers du quartier vous accueillent à la Semeuse: jardinage collectif, troc de graines, ateliers ou activités pratiques liées au jardin et à l'espace pour petits et grands,…

    Prochaines dates: 10, 13 et 17 juillet



    D'autre part, vous pouvez, en plus des dates d'ateliers ou d'évènements, venir profiter du jardin dans le cadre des horaires d'ouverture des Laboratoires d'Aubervilliers (en semaine de 8h à 21h, le samedi de 10h à 16h). Ce jardin se veut ouvert et collaboratif, vous pouvez vous y impliquer de multiples manières:

    PROFITER DU LIEU ET D’OUTILS
    - utiliser la serre pour vos semis ou mettre vos plantes à l’abri
    - ramener votre compost dans le bac à compost
    - emprunter des outils de jardinage à main ou électriques
    - profiter de l’espace, le temps d’un pique nique, d’un goûter, d’une réunion de plein air...

    VOUS INVESTIR PLUS DURABLEMENT
    - prendre part au jardinage collectif: entretien du jardin, plantations de pleine terre, ...
    - investir un bac de plantations pour y cultiver vos tomates, vos herbes aromatiques, vos fleurs ou ce que vous voulez
    - proposer des idées: d’évolution du jardin, de partenariats, d’ateliers, d’activités, de plantations, d’actions dans l’espace public, de débats, etc...et même les mettre en place!

    PARTICIPER PONCTUELLEMENT
    - venir aux journées portes ouvertes du jardin (2-3 fois par mois)
    - participer aux ateliers pour adultes et/ou pour enfants (initiation au compostage, fabrication de nichoirs à oiseaux ou de maisons à insectes, semis, jardinage, bricolage, arts plastiques,...)
    - vous joindre aux rencontres de la Semeuse, une fois par mois une soirée de discussions (projection, débat, conférence,...) autour d’une thématique liée au jardinage urbain (écologie, politique, paysage, cadre de vie urbain, ...)

    ---------------

    + date
    mercredi 3 juillet 2013, 14h-19h
    + renseignements, inscriptions
    lasemeuse.aubervilliers@gmail.com / 06 95 85 01 61
    + pochaines dates
    10, 13 et 17 juillet
    ---------------

    Photo: inauguration du jardin, le 14 avril 2013


    0 0

    10. Juillet 2013 - 14:00» 19:00

    [atelier participatif]

    mercredi 10 juillet 2013, 14h-19h
    > fabrication d'une maison à insectes

    Le jardin de la Semeuse "version 2" prend vie cet été! Plusieurs fois par mois, les mercredis et le samedis, l'équipe des Laboratoires et les jardiniers du quartier vous accueillent à la Semeuse: jardinage collectif, troc de graines, ateliers ou activités pratiques liées au jardin et à l'espace pour petits et grands,…

    Prochaines dates: 13 et 17 juillet

    jardinage ouvert

    D'autre part, vous pouvez, en plus des dates d'ateliers ou d'évènements, venir profiter du jardin dans le cadre des horaires d'ouverture des Laboratoires d'Aubervilliers (en semaine de 8h à 21h, le samedi de 10h à 16h). Ce jardin se veut ouvert et collaboratif, vous pouvez vous y impliquer de multiples manières:

    PROFITER DU LIEU ET D’OUTILS
    - utiliser la serre pour vos semis ou mettre vos plantes à l’abri
    - ramener votre compost dans le bac à compost
    - emprunter des outils de jardinage à main ou électriques
    - profiter de l’espace, le temps d’un pique nique, d’un goûter, d’une réunion de plein air...

    VOUS INVESTIR PLUS DURABLEMENT
    - prendre part au jardinage collectif: entretien du jardin, plantations de pleine terre, ...
    - investir un bac de plantations pour y cultiver vos tomates, vos herbes aromatiques, vos fleurs ou ce que vous voulez
    - proposer des idées: d’évolution du jardin, de partenariats, d’ateliers, d’activités, de plantations, d’actions dans l’espace public, de débats, etc...et même les mettre en place!

    PARTICIPER PONCTUELLEMENT
    - venir aux journées portes ouvertes du jardin (2-3 fois par mois)
    - participer aux ateliers pour adultes et/ou pour enfants (initiation au compostage, fabrication de nichoirs à oiseaux ou de maisons à insectes, semis, jardinage, bricolage, arts plastiques,...)
    - vous joindre aux rencontres de la Semeuse, une fois par mois une soirée de discussions (projection, débat, conférence,...) autour d’une thématique liée au jardinage urbain (écologie, politique, paysage, cadre de vie urbain, ...)

    ---------------

    + date
    mercredi 10 juillet 2013, 14h-19h
    + renseignements, inscriptions
    lasemeuse.aubervilliers@gmail.com / 06 95 85 01 61
    + pochaines dates
    13 et 17 juillet
    ---------------

    Photo: inauguration du jardin, le 14 avril 2013


    0 0

    13. Juillet 2013 - 12:00» 19:00

    [atelier participatif]

    samedi 13 juillet 2013, 12h-19h
    > jardinage et atelier cuisine

    Le jardin de la Semeuse "version 2" prend vie ce printemps! Plusieurs fois par mois, les mercredis et le samedis, l'équipe des Laboratoires et les jardiniers du quartier vous accueillent à la Semeuse: jardinage collectif, troc de graines, ateliers ou activités pratiques liées au jardin et à l'espace pour petits et grands,…

    Prochaine date: 17 juillet

    jardinage ouvert

    D'autre part, vous pouvez, en plus des dates d'ateliers ou d'évènements, venir profiter du jardin dans le cadre des horaires d'ouverture des Laboratoires d'Aubervilliers (en semaine de 8h à 21h, le samedi de 10h à 16h). Ce jardin se veut ouvert et collaboratif, vous pouvez vous y impliquer de multiples manières:

    PROFITER DU LIEU ET D’OUTILS
    - utiliser la serre pour vos semis ou mettre vos plantes à l’abri
    - ramener votre compost dans le bac à compost
    - emprunter des outils de jardinage à main ou électriques
    - profiter de l’espace, le temps d’un pique nique, d’un goûter, d’une réunion de plein air...

    VOUS INVESTIR PLUS DURABLEMENT
    - prendre part au jardinage collectif: entretien du jardin, plantations de pleine terre, ...
    - investir un bac de plantations pour y cultiver vos tomates, vos herbes aromatiques, vos fleurs ou ce que vous voulez
    - proposer des idées: d’évolution du jardin, de partenariats, d’ateliers, d’activités, de plantations, d’actions dans l’espace public, de débats, etc...et même les mettre en place!

    PARTICIPER PONCTUELLEMENT
    - venir aux journées portes ouvertes du jardin (2-3 fois par mois)
    - participer aux ateliers pour adultes et/ou pour enfants (initiation au compostage, fabrication de nichoirs à oiseaux ou de maisons à insectes, semis, jardinage, bricolage, arts plastiques,...)
    - vous joindre aux rencontres de la Semeuse, une fois par mois une soirée de discussions (projection, débat, conférence,...) autour d’une thématique liée au jardinage urbain (écologie, politique, paysage, cadre de vie urbain, ...)

    ---------------

    + date
    samedi 13 juillet 2013, 12h-19h
    + renseignements, inscriptions
    lasemeuse.aubervilliers@gmail.com / 06 95 85 01 61
    + prochaine date
    17 juillet
    ---------------

    Photo: inauguration du jardin, le 14 avril 2013


    0 0

    17. Juillet 2013 - 14:00» 19:00

    [atelier participatif]

    mercredi 17 juillet 2013, 14h-19h
    > jardinage et "tags végétaux"

    Après-midi de jardinage collectif (semis, plantations, arrosage...) et de création de tags en mousse sur les murs qui entourent le jardin de La Semeuse!
    Plusieurs fois par mois, les mercredis et le samedis, l'équipe des Laboratoires et les jardiniers du quartier vous accueillent à la Semeuse: jardinage collectif, troc de graines, ateliers ou activités pratiques liées au jardin et à l'espace pour petits et grands,…

    jardinage ouvert

    D'autre part, vous pouvez, en plus des dates d'ateliers ou d'évènements, venir profiter du jardin dans le cadre des horaires d'ouverture des Laboratoires d'Aubervilliers (en semaine de 8h à 21h, le samedi de 10h à 16h). Ce jardin se veut ouvert et collaboratif, vous pouvez vous y impliquer de multiples manières:

    PROFITER DU LIEU ET D’OUTILS
    - utiliser la serre pour vos semis ou mettre vos plantes à l’abri
    - ramener votre compost dans le bac à compost
    - emprunter des outils de jardinage à main ou électriques
    - profiter de l’espace, le temps d’un pique nique, d’un goûter, d’une réunion de plein air...

    VOUS INVESTIR PLUS DURABLEMENT
    - prendre part au jardinage collectif: entretien du jardin, plantations de pleine terre, ...
    - investir un bac de plantations pour y cultiver vos tomates, vos herbes aromatiques, vos fleurs ou ce que vous voulez
    - proposer des idées: d’évolution du jardin, de partenariats, d’ateliers, d’activités, de plantations, d’actions dans l’espace public, de débats, etc...et même les mettre en place!

    PARTICIPER PONCTUELLEMENT
    - venir aux journées portes ouvertes du jardin (2-3 fois par mois)
    - participer aux ateliers pour adultes et/ou pour enfants (initiation au compostage, fabrication de nichoirs à oiseaux ou de maisons à insectes, semis, jardinage, bricolage, arts plastiques,...)
    - vous joindre aux rencontres de la Semeuse, une fois par mois une soirée de discussions (projection, débat, conférence,...) autour d’une thématique liée au jardinage urbain (écologie, politique, paysage, cadre de vie urbain, ...)

    ---------------
    + date
    mercredi 17 juillet 2013, 14h-19h
    + renseignements, inscriptions
    lasemeuse.aubervilliers@gmail.com / 06 95 85 01 61
    ---------------

    Photo: inauguration du jardin, le 14 avril 2013


    0 0
  • 06/11/13--06:55: Evening-debate La Semeuse
  • 10. Juillet 2013 - 19:00» 21:00

    [labo des Labos / evening / debate]

    wednesday july 10th, 7pm-9pm

    soirée débat la semeuse

    CALL FOR PARTICIPATION! Debate and discussion groups
    La Semeuse project continues to grow with the help of different groups who actively participate in the garden and its artistic and theoretical “branches”; through their work the garden is constantly evolving and changing. We are once again getting our DEBATE EVENINGS underway. The idea is a monthly meeting held in the evening from 7 to 9 pm that is open to all where we can come together and discuss a subject or a project related to La Semeuse – ecology, urban planning, the place for gardens in cities, different kinds of collective gardens and how they work, edible landscaping, shared public and private space(s), gardening and an artistic practice, gardening and social involvement…
    Come learn about the projects, discuss them and, even better, take the opportunity to suggest subjects and ideas for content yourself. Every evening’s event can be organized around guest(s) or particular projects, films and other media, all jumping off points for a collective, cross-disciplinary discussion. The planning of these events will evolve with the different proposals we receive. We’re counting on you!

    ---------------

    + date
    wednesday july 10th 2013, 7pm-9pm
    + renseignements, inscriptions
    lasemeuse.aubervilliers@gmail.com / +336 95 85 01 61

     


    0 0
  • 06/10/13--09:04: Soirée-débat La Semeuse
  • 10. Juillet 2013 - 19:00» 21:00

    [labo des Labos / soirée / débat]

    mercredi 19 juin 2013, 19h-21h

    soirée débat la semeuse

    APPEL À PARTICIPATION! Groupe de discussions et débats
    Le projet de la Semeuse continue de se construire en collaboration avec ses différents publics actifs autour du jardin et de ses “embranchements” artistiques et théoriques, afin que ce lieu évolue et prenne vie au fil des propositions de chacun. Nous relançons des SOIRÉES DÉBATS. L'idée est de partager, une fois par mois de 19 à 21h un moment convivial de discussion ouvert à tous, pour se réunir et débattre autour d'une thématique ou d'un projet liés aux problématiques de la Semeuse : écologie, aménagement urbain, place des jardins en ville, typologies et fonctionnement des jardins collectifs, paysages comestibles, espace(s) public(s), privé(s), partagé(s), jardinage et démarche artistique, jardinage et engagement social, …

    Venez découvrir des initiatives, en débattre, mais surtout proposez vous-mêmes des thématiques ou des contenus. Chaque soirée pourra s'articuler autour de l'invitation d'une ou plusieurs personnes ou projets, de la projection d'un film ou d'autres supports, points de départs à une discussion collective et transversale. Le fonctionnement de ces soirées s'élaborera progressivement au fil des propositions. Nous comptons sur vous!

    ---------------

    + date
    mercredi 10 juillet 2013, 19h-21h
    + renseignements, inscriptions
    lasemeuse.aubervilliers@gmail.com / 06 95 85 01 61


    0 0
  • 08/02/10--04:36: Akram Zaatari
  • non

    tag artiste: 

    Akram Zaatari

    Akram Zaatari, artiste, vit et travaille à Beyrouth. Il est l'auteur d'une quarantaine de vidéos. Celles-ci abordent des problématiques concernant le Liban d'après-guerre, notamment la médiation des conflits territoriaux et des guerres par la télévision, la logique des résistances religieuse et nationale, la circulation et la production des images dans le contexte de la division géographique actuelle du Moyen-Orient.

    Son travail a été présenté lors d’expositions personnelles (2009 Kunstverein Munich ; 2007, Art Basel ; 2005, Grey Art Gallery, New York ; 2004 Portikus, Frankfurt ; 2002, Palais des Beaux Arts, Brussels) et collectives (2008, Centre Georges Pompidou, Paris ; 2007, 52. Biennale, Venise ; 2006, Biennale de Sao Paulo, Gwangju Biennale, Corée ; Biennale de Sydney).
    Co-fondateur de la Fondation Arabe pour l’Image (Beyrouth), Akram Zaatari a récemment fondé son travail sur la collecte et l'étude de l'histoire photographique du Moyen-Orient, notamment à travers le travail du photographe libanais Hashem el Madani (1928-), comme registre des relations sociales et des pratiques photographiques.

     


    0 0
  • 01/21/11--10:23: Bettina Atala
  • non

    tag artiste: 

    Bettina Atala

    My name is Bettina Atala, and I was born in Saintes, France in 1977.

    I very much enjoyed going to elementary school, to junior high, and then to high school. I practised a variety of activities, such as rock climbing, kayaking, or acting at the youth center in Caen. I would often go to the cinema, mostly to the Lux, which was close to my house. I passed my final high school exam (the Baccalauréat) on my first try in 1995. It is around this time that I left for Paris to register at the university. I spent my time in bars, exhibitions, and in libraries. I failed the entrance exam to a film school in Brussels twice. I then became a dishwasher in the university restaurant, then later a letter carrier in Paris' 11th arrondissement. At the beginning of the century, I got a B.A. in Cinema.

    Not long afterwards, I met Grand Magasin (Pascale Murtin, François Hiffler). We received a grant to go to Japan, so I took a plane owned by the company Japan Airlines in order to reach the Villa Kujoyama in Kyoto. There, we shot several films and frenetically used public transportation. Once back in France, we created 5 shows together: Can You See What I See?, 0 Out Of 1 Task(s) Have Been Performed Correctly, View With Commentary, 5th International Forum Of Corporate Cinema and The Resurfacing Problem, which we showed at the Pompidou Center, the Fondation Cartier in Paris, the CAPC de Bordeaux, the Lyon Biennal of Contemporary Art, the Kunstenfestival in Brussels, St. Ann's Warehouse in New York City, the Schouwburg in Rotterdam, the Festival d'Avignon, the Printemps de Septembre in Toulouse, the Carrefour international du Théâtre de Québec in Quebec City, the Oerol Festival in Holland, the Uovo Festival in Milan, the Fundaçao Serralves de Porto, the International Theater Festival in Goteborg, Sweden, the Bollwerk in Freiburg, the Lieu Unique in Nantes, and the IRCAM in Paris, among others.

    At age 30, I decided to direct the film Season 1 episode 2 which was projected in my presence at the Centre Georges Pompidou, the MK2 Bibliothèque cinema in Paris, after being invited by the Cahiers du Cinéma, the Printemps de Septembre Festival in Toulouse, the Mac/Val art space in Vitry-sur-Seine, the Arsenic in Lausanne, Switzerland, and the Festival du Film de Femmes in Créteil, France. The English version has been performed at the Stukteater in Leuven, Belgium.

    To this day, I still do not have my driver's license."

    http://www.34567films.com


    0 0
  • 01/21/11--10:07: Bettina Atala
  • non

    tag artiste: 

    Bettina Atala

    Je m'appelle Bettina Atala et je suis née à Saintes en 1977.

    J'ai pris un grand plaisir à aller à l'école primaire, au collège puis au lycée. J'ai pratiqué des activités variées comme l'escalade, le kayac ou le théâtre à la MJC de Caen. Souvent j'allais au cinéma, la plupart du temps au Lux qui était près de chez moi. J'ai eu mon bac du premier coup en 1995. À cette époque je suis partie à Paris pour m'inscrire à l'Université. J'ai passé du temps dans les bars, les expositions et les bibliothèques.J'ai raté par deux fois le concours d'entrée d'une école de cinéma à Bruxelles. Je suis alors plongeuse au restaurant universitaire puis factrice dans le 11ème arrondissement. Au début du siècle j'obtiens une licence en cinéma.

    Peu de temps après je rencontre Grand Magasin (Pascale Murtin, François Hiffler). Nous obtenons une bourse pour aller au Japon, j'emprunte donc un avion de la compagnie Japon Airlines afin de me rendre à la Villa Kujoyama à Kyoto. Nous y tournons quelques films et empruntons frénétiquement les transports en communs. De retour en France nous fabriquons ensemble cinq spectacles : Voyez-vous ce que je vois ?, 0 tâche(s) sur 1 ont été effectuée(s) correctement, Panorama commenté, 5ème forum international du cinéma d’entreprise et Les déplacements du probleme, que nous montrons entre autre à Beaubourg et à la Fondation Cartier à Paris, au CAPC de Bordeaux, à la Biennale d'Art Contemporain de Lyon, au Kunstenfestival de Bruxelles, à St Anns Warehouse à New-York, au Schouwburg de Rotterdam, au Festival d’Avignon, au Printemps de Septembre à Toulouse, au Carrefour international du Théâtre de Québec, à l'Oerol Festival en Hollande, au Festival Uovo à Milan, à la Fondacao Serralves de Porto, à l'International Theater Festival de Göteborg en Suède, au Bollwerk de Friburg, dans le Lieu Unique à Nantes, à l'IRCAM de Paris.

    À 30 ans je décide de réaliser un film, Saison 1 épisode 2, qui est projeté en ma présence au centre Georges Pompidou  et au MK2 Bibliothèque (Paris) à l'invitation des Cahiers du Cinéma, au Printemps de Septembre de Toulouse, au Mac/Val de Vitry-sur-Seine, à l'Arsenic de Lausanne, au Festival du Film de Femmes de Créteil... et en version anglaise au Stukteater de Leuven et au FIAF à New York.

    À ce jour, je n'ai toujours pas le permis de conduire.

    http://www.34567films.com


    0 0
  • 08/26/10--06:32: Gilles Gentner
  • non

    tag artiste: 

    Gilles Gentner

    Gilles Gentner was born in Colmar in 1967. In 1985 he begins his formation in Alsatian cultural centres as stage manager, sound or light electrician. In 1991 he meets Olivier Py and becomes the assistant of Patrice Trottier, his light designer.
In 1994, he meets Laurent Gutmann (today director of the national arts centre for theatre of Thionville) and it is the beginning of a long collaboration, he creates the lights of every Gutmann show. He shares his light designer's activities between various projects: theatre projects with Catherine Marnas, Arnaud Churin, Etienne Pommeret, Jean-Baptist Sastre, Ann Caillère, Louido De Lenqueseing; dance projects with Jérome Bel, Boris Charmatz, Olga De Soto, Sylvain Prunenec, Tomeo Verges, Cuqui Jerez, Claudia Triozzi, Richard Siegal; fashion with Cartier; installation with Laurent P. Berger, boarder in the villa Medicis in Rome and Tomeo Verges; opera with Guiseppe Frigeni; music with Xavier Boussiron.


    0 0
  • 08/26/10--06:28: Cuqui Jerez
  • non

    tag artiste: 

    Cuqui Jerez

    Cuqui Jerez was born in 1973 in Madrid. She studied dance in Madrid and New York. Since 1990 she has been working as a dancer and performer in several companies, films and productions. Her choreographic work revolves around the relations between body and space, time and objects, production of signs and sense, transformation of meaning through repetition, manipulation of time and space references, expectations and experience of the spectator in a performance context, memory and structure as fundamental aspects of a work, limits of representation and borders between fiction and reality.
    She created the following pieces: Me encontraré bien enseguida solo me falta la respiración (1995), Dígase en tono mandril (1996), Hiding Inches (1999), A Space Odyssey (2001), The Real Fiction (2005), The Rehearsal (2007) as part of the project The Neverstarting Story in collaboration with María Jerez, Cristina Blanco and Amaïa Urra, and The Croquis Reloaded (2009).


older | 1 | .... | 6 | 7 | (Page 8) | 9 | 10 | .... | 123 | newer