Are you the publisher? Claim or contact us about this channel


Embed this content in your HTML

Search

Report adult content:

click to rate:

Account: (login)

More Channels


Showcase


Channel Catalog


older | 1 | 2 | 3 | (Page 4) | 5 | 6 | .... | 123 | newer

    0 0
  • 04/29/13--08:25: Jack Ralite
  • Jack Ralite est né le 14 mai 1928 à Chalons en Champagne. Il a été journaliste, responsable de la rubrique radiotélévision (1957 à 1963), puis de la rubrique culture à l’Humanité Dimanche (1968 à 1973). Il fut aussi Maire adjoint à la culture et à l’enseignement d’Aubervilliers (1959 à 1984), membre du bureau de la Fédération Nationale des Centres Culturels Communaux (1965 à 1973), député d’Aubervilliers (1973 à 1981), rapporteur du budget du cinéma, Ministre de la Santé (1981 à 1983), Ministre de l’Emploi (1983 à 1984), Maire d’Aubervilliers (1984 à 2003), Conseiller régional Ile-de-France (1986 à 1992), Sénateur (1995 à 2011), Initiateur des Etats généraux de la culture (depuis 1987).


    0 0
  • 04/29/13--08:28: Jan Ritsema
  • Jan Ritsema (Pays-Bas, 1945) est metteur en scène, danseur et comédien. Il crée ses propres spectacles et met en scène des pièces de repertoire (Shakespeare, Beckett, Koltès, Müller, Jelinek) et des romans (Joyce, Woolf, James) et cela auprès de plusieurs compagnies du théatre néerlandais, belge et allemand (Werkteater, Toneelgroep Amsterdam, Staatstheater Stuttgart, Kaaitheater et autres). Ses spectacles tournent en Europe. Il fait de la recherche et enseigne dans plusieurs Universités et à PARTS, Bruxelles. Il a dansé avec Jonathan Burrows, Boris Charmatz, Meg Stuart et Xavier Le Roy.
    Il a fondé en 1979 le International Theatre&Film Books, Publishers and Bookshop. En 2006 il fonde PAF, PerformingArtsForum (www.pa-f.net), une résidence alternative pour artistes et scientifiques. En 2009, il a participé au projet de danse “Breeding, Brains and Beauty” (avec Mette Ingvartsen, Bojana Cvejic). Il remonte ‘Wittgenstein Incorporated’ avec Johan Leysnen au Théâtre de la Cité Internationale à Paris. En 2010, il montre à Paris au Théâtre de la Cité Internationale Ça, une déconstruction d’une nouvelle d’Henry James La bête dans la jungle. En janvier 2011, il monte Œdipe, my foot, pour le Kaaitheater, Bruxelles, Essen et Graz. Depuis 2010, il danse dans la dernière pièce de Xavier Le Roy, Low Pieces.


    0 0
  • 04/29/13--08:29: Vassilis Salpistis
  • Vassilis Salpistis est artiste, né à Thessalonique (Grèce) en 1975. Il vit et travaille à Paris. Il fait ses études à l'école d'art de Saint-Étienne puis aux Beaux-Arts de Paris où il obtient son diplôme en 2000. Son travail aborde principalement la peinture mais également la vidéo; plus récemment il a réalisé plusieurs séries de pliages. Il expose en France et à l'étranger. Il est représenté à Athènes par la galerie Kappatos et en France par la galerie Kogan, où il a réalisé en 2013 une exposition personnelle.


    0 0
  • 04/29/13--08:34: Joachim Scharloth
  • Joachim Scharloth est professeur de Linguistique Appliquée à l'Université de Technologie de Dresde en Allemagne. Son livre le plus récent traite des aspects performatifs de la communication à la fin des années 1960 en Allemagne. Il a été l'un des directeurs du programme de recherche européen «Les Mouvements de Protestations Européens depuis la Guerre Froide» (2006-2010) et il est l'auteur de nombreux écrits traitant des aspects culturels des mouvements sociaux. Ses recherches actuelles sont centrées sur les implications positives et négatives de la communication à l'ère du digital, l'exploitation des données et des identités à l'ère des «Big Data». Durant sa carrière il a enseigné, entre autre, à l'Université Dokkyo à Tokyo (2009-2012), l'Université de Fribourg (2007-2008) et l'Université de Zurich (2002-2009).


    0 0
  • 04/29/13--08:35: Diemo Schwarz
  • Diemo Schwarz est chercheur à l'Ircam (Institut de Recherche et Coordination Acoustique-Musique, Paris), compositeur de musique électronique, et musicien sur batterie et laptop. Ses recherches portent sur l'interaction entre musicien et machine et sur l'exploitation de grandes masses de sons pour la synthèse sonore temps-réel et interactive, en collaboration avec des compositeurs, dont entre autres: Philippe Manoury, Dai Fujikura, Stefano Gervasoni, Aaron Einbond, et des artistes Cécile Babiole, Franck Leibovici, Christian Delecluse, Pascal Baltazar. Ses compositions et performances (sous le nom de son projet solo «Mean Time Between Failure», ou improvisant avec des musicien comme Fréderic Blondy, George Lewis, Evan Parker, Victoria Johnson), explorent les possibilités de la synthèse concaténative par corpus à recontextualiser n'importe quelle source sonore par réarrangement d'unités sonores par navigation interactive et gestuelle à travers un espace sonore.


    0 0
  • 04/29/13--08:37: Sophie Wahnich
  • Sophie Wahnich est directrice de recherche en histoire au CNRS et sciences politiques au TRAM/IIAC de l’EHESS. Spécialiste de la période révolutionnaire, elle interroge depuis l’expérience cosmopolitique du XVIIIe siècle, les représentations actuelles de la souveraineté populaire, de l'étranger, de la violence, de la guerre, que ce soit au musée, dans les discours juridiques ou les formes esthétiques (arts plastiques, cinéma, théâtre). Elle a publié de nombreux ouvrages sur ces domaines de recherche: Les Émotions, la Révolution française et le présent (Éditions du CNRS, 2009); L’Impossible citoyen, l’étranger dans le discours de la Révolution française (Albin Michel, 1997-2010); La Liberté ou la mort, essai sur la violence ou le terrorisme (La Fabrique, 2003); La Longue patience du peuple, 1792, naissance de la République (Payot, 2008); Fictions d’Europe, la guerre au musée en France, en Grande-Bretagne, et en Allemagne (Éditions des archives contemporaines, 2003); Une histoire politique de l’amnistie (PUF, 2007).


    0 0
  • 04/29/13--08:11: Cyclofficine
  • En juillet 2010, un groupe d’ami-e-s discutait du futur du vélo en Ile-de-France. Citoyen-ne-s militant-e-s, ils et elles s’interrogeaient sur ces enjeux et aboutirent au projet de la Cyclofficine: une association visant à promouvoir activement la pratique du vélo en ville. Parmi ses membres, seront présents au Printemps des Laboratoires: Giuseppe Caprarelli, sociologue et graphiste de formation, a été un des artisans du développement des ateliers vélo à Rome entre 2005 et 2010; Giampiero Ripanti, ingénieur architecte spécialisé dans l’environnement, est animateur bénévole des ateliers vélo de l’association Vélorution Ile-de-France; Aline Dannappe, 27 ans, ingénieure dans le domaine du bâtiment durable, est bénévole aux Cyclofficines d’Île de France.


    0 0

    31. Mai 2013 - 20:00» 23:00

    [projection / discussion]
    vendredi 31 mai, 20h

    HORS LABOS
    La Villa Mais d'Ici
    77 rue des Cités, 93300 Aubervilliers
    plan

     

    Berlin Babylon
    Tibo Labat est architecte et coordonne aujourd'hui la démarche HQACà Aubervilliers auprès de l'artiste Stefan Shankland. Cette démarche s'intéresse aux chantiers urbains comme impulsion pour des projets artistiques et pédagogiques autour de la ville en mutation. Cette démarche  se lance sur Aubervilliers ce printemps 2013 avec un premier projet sur l'îlot Pasteur : "Le Monde change l'Art".
    Voir le chantier comme lieu possible d'une expérience plastique, c'est sans doute l'invitation faite par le film Berlin Babylon.

    berlin
    DR

    Rencontré par hasard sur les étagères de la vidéothèque de l'école d'architecture de Paris la Villette, Berlin Babylon est un film documentaire assez peu connu, malgré les moyens pharaoniques mis en œuvre pour sa réalisation (vues d'hélicoptère, time-lapse).
    En questionnant internet à son sujet, peu d'informations, mais l'unique commentaire du trailer sur youtube retient mon attention : "One of the most underestimated documentaries ever" (Lob19).
    Voilà donc un film qui, sous l'apparence d'un documentaire, va nous embarquer dans une épopée sonore et visuelle de la ville en construction. Flash back et time lapse ; images vues du ciel et plongées dans les entrailles des chantiers ; scènes d'ouvriers au travail et réunions entre architectes et politiques; démolitions, explosions, constructions, béton coulé; ces images auquelles se superposent une musique industrielle créent une poésie de la ville mélangeant passé, transformations présentes et futures.
    Etrangeté et incertitude cependant sur le propos du film : film d'auteur, documentaire objectif, regard émerveillé ou critique ; le film dégage les forces contradictoires d'une ville qui vit une heure de transformation intense.

     

    + film projeté +
    Berlin Babylon de Hubertus Siegert (2001, 88 min.)
    + date +
    vendredi 30 mai 2013, 20h
    + entrée libre +


    0 0
  • 04/29/13--08:15: Mathieu Huot
  • Mathieu Huot s'est formé à Sciences Po Paris puis au Conservatoire du 16ème arrondissement de Paris. Il travaille comme comédien ou performeur dans des formes souvent transdisciplinaires avec Pippo Delbonno, Werner Schroeter, André Engel, Dora Garcia, Ivana Müller, William Pope L, Fanny de Chaillé, etc, et joue dans des lieux comme le Théâtre du Rond-Point, le Jeu de Paume,  le MAC/VAL, le Théâtre National de Chaillot, la Fondation Cartier, etc. Metteur en scène, il crée en 2008 la compagnie Mahu pour continuer à repousser les limites entre les arts, les idées et les personnes. Il a notamment collaboré avec ORLAN, Eugène Durif et Karelle Prugnaud pour créer ses spectacles.


    0 0
  • 05/07/13--03:19: Mathieu Huot
  • Mathieu Huot degreed in politics from Sciences-Po Paris and in drama at Paris 16 Conservatory. He performs in theater, performance arts and cross-arts projects by Pippo Delbonno, Werner Schroeter, André Engel, Dora Garcia, Ivana Müller, William Pope L, Fanny de Chaillé, etc, in such places as Théâtre du Rond Point, Jeu de Paume Museum, MAC/VAL museum, Théâtre National de Chaillot, Fondation Cartier, etc. As a director he created his company Mahu to keep on breaking limits between arts, ideas and people. His collaborations on his creations included ORLAN, Eugène Durif, Karelle Prugnaud.


    0 0
  • 01/29/13--08:12: Présentation
  • [plateforme publique]
    18-19 mai 2013

    Le Printemps des Laboratoires est un rendez-vous public annuel. Il est conçu comme un moment fort pour mettre en jeu et débattre, en théorie et en pratique, ces problématiques abordées par les artistes accueillis aux Laboratoires d’Aubervilliers. Prenant la forme d’un dispositif artistique, il se déploie sur deux jours et accueille des discussions pensées comme des espaces de partage à géométries variables, des performances et des ateliers. Ce rendez-vous est l’occasion d’abolir les frontières entre publics et spécialistes, de déployer un dispositif singulier préférant les expériences de l’art et du politique plutôt que ses représentations, la circulation et la confrontation des idées plutôt que leurs formes de transmissions autoritaires. Tout en étant un temps de condensation et de développement critique et artistique du projet des Laboratoires d’Aubervilliers, ce Printemps offre une occasion de nourrir la recherche et d’explorer les différents contextes artistiques, historiques et critiques actuels, aussi bien français qu’internationaux.

    Le Printemps des Laboratoires #1 - "Commune, Commun, Communauté". Cette année nous vous proposons d’expérimenter ensemble les notions de «commun», de la «commune» et des «communautés» - autant de termes qui habitent notre paysage politique, intellectuel et médiatique (...) Lire la suite du texte et participer à la plateforme By The Way


    Printemps des Laboratoires 2013


    Participant/es
    Peter Aers, Alexey Asantcheeff (pianiste), Marie-Hélène Bacqué(sociologue), Thomas Boutoux (critique et commissaire, hôte de l'évènement), Barbara Casavecchia (écrivaine et critique ), Antonio A. Casilli, Mathilde Chenin (artiste), Cyclofficine, Michel Gaillot, Azouz Gharbi, Mathieu Huot (artiste), John Jordan et Isabelle Frémeaux (réalisateurs), Latifa Laâbissi (chorégraphe), Thomas Lacoste (réalisateur),  Jade Lindgaard (journaliste, hôte de l'évènement), Myriam Lefkowitz, Franck Leibovici (artiste) avec Diemo Schwarz, Gloria Maso (artiste), Cesare Pietroiusti (artiste), Valérie Pihet, Chantal Pontbriand (commissaire et critique), Jack Ralite, Jan Ritsema, Vassilis Salpistis, S.a.L.E. Docks, Joachim Scharloth, Margaux Vigne, Sophie Whanich, Adva Zakai (chorégraphe) et Romain Grateau, Ju Hyun Lee, Fabrice Mabime, Fabien Steichen et Julia Whittaker, étudiants du Studio Post-Performance de Marie de Brugerolle à l'ENSBA de Lyon.

    ---------------

    En partenariat avec Médiapart et Mouvementet avec le soutien de la Dena Foundation et de l'Ecole nationale des beaux-arts de Lyon

    logo médiapart       logo mouvement

    ---------------

    Visuel: extraits de Steal this book, 2008, publié par Castillo Corrales sous la direction de François Piron et Dora Garcia, design Alex Gifreu, d'après l'ouvrage d'Abbie Hoffman publié en 1971.


    0 0
  • 03/12/13--06:40: Presentation
  • [public platform]
    18-19 may 2013

    Le Printemps des Laboratoires is a yearly invitation to the public, intended as an important moment for bringing into play and debating, in theory and in practice, issues chosen by the artists working at Les Laboratoires d’Aubervilliers. It takes the form of a two-day art operation involving debates designed as spaces for sharing ideas in various forms, along with performances and workshops. This meeting is a chance to break down the barriers between audience and artists, to roll out an unusual collection of events prioritising the experience of art and politics over their representation, the circulation and confrontation of ideas over authoritarian forms of transmission.  Le Printemps des Laboratoires is a time both to condense and develop the project of Les Laboratoires d'Aubervilliers critically and artistically and to nurture research and explore various current French and international artistic, historical and critical contexts.

    Le Printemps des Laboratoires #1: "Commune, Commons, Community". This year we would like to invite you to experience the ideas of “commons”, “commune” and “communities” with us.  They are terms which pervade our political and intellectual environments and our media (...)
    Read the whole introduction text and participate in By The Way platform.
     

    Printemps des Laboratoires 2013


    Participants

    Peter Aers, pianist Alexey Asantcheeff, sociologist Marie-Hélène Bacqué, art critic and curator Thomas Boutoux (host), writer and art critic Barbara Casavecchia, Antonio A. Casilli, artist Mathilde Chenin, Cyclofficine, Michel Gaillot, Azouz Gharbi, artist Mathieu Huot, film-makers John Jordan and Isabelle Frémeaux, choreographer Latifa Laâbissi, film-maker Thomas Lacoste, journalist Jade Lindgaard (host), Myriam Lefkowitz, artist Franck Leibovici with Diemo Schwarz, artists Gloria Maso and Cesare Pietroiusti, Valérie Pihet, art curator and critic Chantal Pontbriand, Jack Ralite, Jan Ritsema, Vassilis Salpistis, S.a.L.E. Docks, Joachim Scharloth, Margaux Vigne, Sophie Whanich, choreographer Adva Zakai and students from the Studio Post-Performance by Marie de Brugerolle, ENSBA of Lyon (Romain Grateau, Ju Hyun Lee, Fabrice Mabime, Fabien Steichen et Julia Whittaker).

    ---------------

    In partnership with Médiapart and Mouvement and with the support of the Dena Foundation and of the ENSBA, Lyon.

    logo médiapart      logo mouvement

    ---------------

    Picture: selections from Steal this Book, 2008, published by Castillo Corrales under the direction of François Piron and Dora Garcia, design by Alex Gifreu, based on the work by Abbie Hoffman published in 1971.


    0 0
  • 04/22/13--07:06: illegal_cinema #115
  • 6. Mai 2013 - 18:00» 21:00

    Le Commentaire douteux
    La séance sera présentée par Yves-Marie Mahé, cinéaste. Il présentera une sélection de films autour de la voix off au cinéma


    commentaire douteux

    DR

    Séance sur la voix off manipulatrice, qu'elle détourne le sens des images comme dans le film de Chris Marker ou qu'elle rende crédible une fiction présentée comme un documentaire. Dans le passé, la voix off manipulatrice et démiurge a été la meilleure arme de la propagande. Il est aujourd'hui rare, Frederick Wiseman étant une exception, de voir un documentaire sans qu'un commentaire ne dise quoi en penser. L'image dans ses films n'exprime rien et le commentaire en fait quelque chose de radiophonique et non plus visuel. Dans cette séance, les films proposés mettent en avant ce phénomène en le caricaturant pour mieux le dénoncer.

    ---------------
    + films projetés (durée totale : 73 min)
    LETTRE DE SIBÉRIEde Chris Marker (1957, extrait de 1 min 46). Une prise de vue est décrite à trois reprises selon trois types de commentaires.
    THE GIRL CHEWING GUM
    de John Smith (1976, 12 min). "Une voix autoritaire semble diriger l'action d'une rue animée de Londres. Alors que les instructions deviennent de plus en plus absurdes et fantaisistes, nous prenons conscience que le metteur en scène supposé (pas celui de la séquence) est fictif ; il ne fait que décrire ; il ne prescrit pas les événements qui se déroulent devant lui" A.L. Rees.
    NY - THE LOST CIVILIZATION (à confirmer)
    de Dylan McNeil (1996, 18 min). Une étude anthropologique sur une ville étrange et famillière.
    TERRORISMA
    de Daniel Klein (1999, 4 min). Un ready-made d'un film familial super 8 muet où à été ajouté une voix off complotiste.
    L'EXAMEN, 13ÈME DOCUMENT INTERDIT
    de Jean-Teddy Fillipe (2010, 19 min). Le 13ème document interdit est intitulé "L'Examen". Qui en avait fixé le sujet ? Quel en était le jury ? Quel était le "diplôme" attendu ? À qui, ces 110 bobines laborieusement annotées étaient-elles destinées ? Qui les a vues avant que leur existence ne soit révélée ? De quel examen s'agissait-il vraiment ?
    FOIX
    de Luc Moullet (1994, 13 min 20). Comme son nom l'indique, il s'agit d'un document sur Foix, ville la plus "ringarde" de France selon l'auteur.
    RESTER MINCE GRÂCE À BÉBÉ
    de Fabien Rennet (2009, 4 min 30). Détournement d'un documentaire de 1989 financé par le Ministère de la Culture et le Ministère des Affaires Étrangères, Igor Tcharkovsky ou le rêve impossible, une méthode de puériculture soutenue par l'Église de Scientologie de Leningrad.

    + date
    lundi 6 mai, 20h
    + entrée libre
    bar et restauration légère, dès 19h30


    0 0
  • 04/29/13--07:50: illegal_cinema #115
  • 6. Mai 2013 - 18:00» 21:00

    The Doubtful Commentary
    The screening will presented by Yves-Marie Mahé, movie maker. He has chosen a selection of movies about the voice-over in films.


    commentaire douteux

    DR

    Screening about the manipulating voice-over, either when it changes the picture's meaning as in Chris Maker's movie or it gives credit to a fiction presented as a documentary. In the past, the manipulating and demiurge voice-over was the best tool for propaganda. It is nowadays rare, Frederick Wiseman being an exception, to see a documentary without a commentary that does not tell what to think. Images in theses movies do no express anything and the commentary makes them more radiophonic than visual. For this screening, the chosen films highlight this phenomena by caricaturing it in order to denounce it.

    + projected movies +
    (total duration : 73 min)
    LETTRE DE SIBÉRIE, Chris Marker (1957, 1 min 46 extract). A movie shot is described three times, through three kinds of commentary.
    THE GIRL CHEWING GUM, John Smith (1976, 12 min). "An authoritative voice seems to direct the action of a busy London street. While the instructions are becoming increasingly absurd and fanciful, we realize that the supposed director is fictional ; he only describes, he does not prescribe the events unfolding in front of him " A.L. Rees.
    NY - THE LOST CIVILIZATION (to be confirmed), Dylan McNeil (1996, 18 min). An anthropological study of a strange and familiar city.
    TERRORISMA, Daniel Klein (1999, 4 min). A Super 8 family film with a conspirationist voice-over added.
    L'EXAMEN, 13ÈME DOCUMENT INTERDIT, Jean-Teddy Fillipe (2010, 19 min). The 13th forbidden document is entitled "The Review". Who had set the issue? What was the jury? What was the "diploma" expected? To who, these 110 coils painstakingly annotated were intended? Who saw them before their existence was revealed? Which kind of review was it really?
    FOIX, Luc Moullet (1994, 13 min 20). As its name suggests, it is a document about Foix, the cheesiest city in France, according to the author.
    RESTER MINCE GRÂCE À BÉBÉ, Fabien Rennet (2009, 4 min 30). Hijacking of a documentary in 1989 funded by the Ministry of Culture and the Ministry of Foreign Affairs, Igor Tcharkovsky or the impossible dream, a method of childcare supported by the Church of Scientology of Leningrad.

    + date +
    Monday 6th May
    + time +
    8pm - doors open at 7:30pm
    + free entry +
    Bar & light meals served


    0 0
  • 05/10/13--07:03: Jack Ralite
  • Jack Ralite was born on 14 May 1928 in Chalons en Champagne, France. He was a journalist and head of the radio-television section (1957 to 1963) then the culture section at Humanité Dimanche (1968 to 1973). He was also deputy mayor for culture and education in Aubervilliers (1959 to 1984), member of the National Federation of Local Cultural Centres (1965 to 1973), representative for Aubervilliers (1973 to 1981), cinema budget rapporteur, Minister of Health (1981 to 1983), Minister of Employment (1983 to 1984), mayor of Aubervilliers (1984 to 2003), regional councillor for Ile-de-France (1986 to 1992), Senator (1995 to 2011), leader of Etats généraux de la culture (since 1987). 


    0 0
  • 05/10/13--07:05: Jade Lindgaard
  • Jade Lindgaard is an Aubervilliers resident and a journalist for Mediapart where she writes about ecology and energy. She is currently preparing a book about resistance to ecology. In the past she has worked for Inrockuptibles, writing about art and social movements, examined and deconstructed the intellectual media figure Bernard-Henri Lévy (Le B.A ba du BHL, 2004) and spoke out for the voiceless in La France Invisible, published in 2006 with Stéphane Beaud and other authors.


    0 0
  • 05/10/13--07:07: Marie-Hélène Bacqué
  • Marie-Hélène Bacqué is a sociologist and urban planner. She teaches urban studies at the Université Paris Ouest Nanterre. She works on working class areas and their redesign, in particular on the former red belt (communist) suburbs of Paris and in Boston, Massachusetts. Her first research concerned Aubervilliers and Saint-Denis. She is particularly interested in types of collective and community mobilisation and in how residents can contribute to creating and transforming the city.


    0 0
  • 05/10/13--07:10: Mathilde Chénin
  • Mathilde Chénin earned her degree from the Ecole nationale supérieure d’arts de Paris-Cergy in May 2011. Since then she has continued to develop her artwork and her theory through research residences (Géographies Variables, Québec, 2012; La Box, Bourges, 2013). She also takes part in collective reflection processes concerning discursive forms of performance (Special Issue, Station service for contemporary dance, Belgrade, 2012), and gives workshops that explore possible bridges between choreography and algorithmic practices (Inscription, corps, machine, ENSAPC, Gaîté Lyrique, 2012).


    0 0
  • 05/10/13--07:15: Mathilde Chénin
  • Mathilde Chénin est diplômée de l’École nationale supérieure d’arts de Paris-Cergy en mai 2011. Depuis, elle développe son travail plastique et théorique au sein de résidences de recherche (Géographies Variables, Québec, 2012 ; La Box, Bourges, 2013). Elle prend également part à des processus collectifs de réflexion quant aux formes discursives de la performance (Édition Spéciale, Station service for contemporary dance, Belgrade, 2012) et intervient dans des workshops qui explorent les possibles passerelles entre pratiques chorégraphiques et pratiques algorithmiques (Inscription, corps, machine, ENSAPC, Gaîté Lyrique, 2012).


    0 0
  • 05/10/13--07:16: Mathilde Chénin
  • Mathilde Chénin earned her degree from the Ecole nationale supérieure d’arts de Paris-Cergy in May 2011. Since then she has continued to develop her artwork and her theory through research residences (Géographies Variables, Québec, 2012; La Box, Bourges, 2013). She also takes part in collective reflection processes concerning discursive forms of performance (Edition Spéciale, Station service for contemporary dance, Belgrade, 2012), and gives workshops that explore possible bridges between choreography and algorithmic practices (Inscription, corps, machine, ENSAPC, Gaîté Lyrique, 2012).


older | 1 | 2 | 3 | (Page 4) | 5 | 6 | .... | 123 | newer